Nocive, la crème solaire ?

J’avais déjà lu (mais c’était il y a quelques années et je ne trouve plus la référence) les résultats d’une étude mondiale qui montrait que le nombre de cancers de la peau n’avait pas augmenté le plus dans les pays où la couche d’ozone s’était amincie, mais dans ceux où l’utilisation de crème solaire avait grandement augmenté.

Étrange et paradoxal, non ?

Mais bon, j’avais un teint naturellement halé et les coups de soleil se faisaient rares, alors je n’en utilisais que 3 ou 4 fois par année, de la crème solaire. Je n’en ai pas fait de cas.

Puis, en 2009, j’ai eu ma petite Fée.

Et dès qu’elle a eu 6 mois, sa doc et l’infirmière ont commencé à presque me harceler pour que je la badigeonne de crème solaire dès que nous mettions le nez à l’extérieur quelques minutes. L’étude m’est revenue vaguement en mémoire, mon dédain de la crème solaire a fait le reste et, au lieu de les écouter, je me suis informée.

La crème solaire pourrait-elle donner les cancers de la peau contre lesquels elle est censée protéger ?!

Ça ressemble à la théorie du complot dit comme cela, mais quand on regarde la liste interminable de produits chimiques contenus dans une bouteille de crème solaire vendue en pharmacie, soudain, ça devient plausible. C’est en tout cas la conclusion à laquelle arrive Elisabeth Plourde Ph D., qui se penche sérieusement sur la question depuis un certain temps déjà. Je mets d’ailleurs en lien un article consacré aux résultats de ses recherches, intitulé « Les crèmes solaires au banc des accusés  » :

« L’oxyde de zinc et de titane se présente sous forme de pâte épaisse qui est diluée avec des ingrédients chimiques toxiques pour la santé humaine et animale. Certains peuvent tuer le corail des océans en 96 heures. Ce sont le BP-3 (benzophénone-3), l’OMC (le méthoxycinnamate d’octyl), le 4-MBC (4-méthylbenzylidène de camphre) et l’agent de conservation BP (paraoxybenzoate de butyle). Ces produits chimiques se retrouvent partout, car ils ne sont pas retirés par les usines de traitement des eaux usées. Il y en a dans la poussière domestique, le lait maternel, le placenta, le cerveau, etc. »

Dans cet article, le journaliste explique aussi que la Dre Plourde met en garde contre la manie de se protéger à tout prix du soleil en restant enfermé à l’intérieur ou en se crémant des pieds à la tête dès qu’on sort. Et surtout du danger d’agir ainsi avec les bébés et les jeunes enfants. Elle rappelle l’importance des rayons UVB pour la synthèse de la vitamine D. D’ailleurs, elle explique (dans le vidéo mis en lien) que la peur du soleil a fait réapparaitre au Royaume Uni une maladie presque disparue, le rachitisme.

Donc, en tenant compte de la carence en vitamine D (et de hypercholestérolémie qui peut y être liée) qu’elle risque d’entrainer, l’utilisation de crème solaire me semble encore moins être gage de protection. Parce que le rachitisme et les déformations osseuses permanentes qu’il cause sont quand même pires que des coups de soleil. Sans parler du risque de cancer qui serait plus grand avec la crème que sans, ne l’oublions pas.

Je l’ai dit, j’ai toujours été rebutée à l’idée de me badigeonner de produits chimiques. De la crème solaire, j’en mets pour aller à la plage ou au parc aquatique et le reste du temps, je me contente d’un chapeau pour protéger la peau plus fragile de mon visage. Comme pour moi-même, j’utilise peu de crème solaire sur mes filles, seulement dans des occasions particulières où je les expose davantage. Et quand j’en mets, j’ai choisi la crème de Mission Nature (c’est la même que Douce Mousse, pour ceux qui connaissent mieux cette marque). Une crème naturelle, partiellement biologique. Un peu difficile à étendre, mais efficace… et, je l’espère, pas trop malsaine. Au moins dépourvue des ingrédients chimiques nommés plus haut.  Il y en a d’autres dans le même genre (Green Beaver, Goddess Garden…) et j’avoue qu’aucune, probablement, n’est parfaite, mais qu’au moins, elles ne contiennent pas ces ingrédients mis au banc des accusés par la Fondation David Suzuki.

Respecter les conseils de la Dre Plourde quant aux heures et durées d’exposition, je trouve que c’est un peu irréaliste : mes enfants ont besoin de jouer, de bouger, d’entrer en contact avec la nature, de respirer au grand air, bref de passer du temps à l’extérieur, beaucoup de temps. Tous les jours. Parce que leurs robes estivales sont trop jolies pour qu’elles passent l’été en manches longues. Parce qu’aller au parc aquatique, c’est une activité géniale.

D’ailleurs, on apprend (dans mon cas sans surprise) sur le site Santé Nature Innovation que
« le mélanome, contrairement aux carcinomes, est plus rare chez les personnes régulièrement exposées au soleil !  Permettez-moi de répéter la chose car elle est très importante et elle doit être claire : oui, le soleil provoque le mélanome lorsque vous en prenez trop d’un coup et que vous n’avez pas l’habitude. Mais par ailleurs, une exposition régulière au soleil, sans excès, réduit le risque de mélanomes.  Les personnes qui travaillent dans des bureaux ont plus de mélanomes que les personnes qui travaillent à l’extérieur. »

Ainsi, prendre du soleil, et même beaucoup de soleil, est vital.  Seuls les coups de soleil sont dommageables.

Nous, parents, souhaitons protéger au maximum nos enfants et leur inculquer de bonnes habitudes.  Dont celle de passer du temps à l’extérieur.  Ça ne doit pas être incompatible avec une peau en santé.  Un chapeau seulement, la très grande majorité du temps.  La crème solaire à l’occasion, quand notre exposition est longue et que les risques de coups de soleil sont réels, avec le moins de produits chimiques possible dans cette crème, c’est pour moi le compromis idéal dans l’état actuel de mes connaissances.

Sources :

http://maisonsaine.ca/les-cremes-solaires-au-banc-des-accuses/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-cremes-solaires-au-banc-des-accuses

http://www.ihealthtube.com/aspx/viewvideo.aspx?v=233bedf83c9cd7f6

http://www.jydionne.com/lotions-solaires-non-toxiques/

http://camillelaperle.com/2013/06/27/soleil-ami-ou-ennemi/

http://www.ddmagazine.com/1322-La-verite-sur-les-cremes-solaires.html

Nouvelles sources (ajoutées le 12 juillet 2014) :

http://www.espritsciencemetaphysiques.com/cancer-la-creme-solaire.html

http://www.santenatureinnovation.com/ce-que-les-gens-ne-comprennent-pas-sur-le-soleil/

http://davidsuzuki.org/fr/champs-dintervention/sante/enjeux-et-recherche/substances-toxiques/les-12-ingredients-a-eviter-dans-les-produits-de-beaute/

Advertisements

5 avis sur « Nocive, la crème solaire ? »

  1. tu as raison, il faut se méfier… Mais moi j’ai aussi tendance à me méfier des articles de journaux qui jouent sur la peur..surtout des mamans. Donc, la meilleure solution dans ces cas là, c’est effectivement le tee shirt léger et le chapeau (ce que je prône pour mes enfants) …
    Ou bien aller fouiller soi même les études…malheureusement dans les 3 liens, ils ne donnent pas les références des gens qui on travaillé la-dessus ! mis à part le EWG… et ces gens, sur quoi s’appuient ils ? bon, je sais je suis embêtante… mais je me suis fait avoir un certain nombre de fois avec des journalistes qui lisaient des choses en diagonale…

    • Je suis un peu comme toi, j’aime lire l’étude moi-même plutôt que de me fier au journaliste. J’ai vu aussi des résumés à côté de la plaque… Mais dans ce cas, je crois que le journaliste rapporte assez bien les résultats de recherche de la Dre Plourde puisqu’elle dit exactement la même chose dans le vidéo que j’ai mis en lien. Quand c’est la chercheure elle-même qui parle, j’ai plus confiance ! Cela dit, je la trouve un peu alarmiste et j’aimerais qu’il y ait plusieurs personnes qui se penchent sur la question : plusieurs avis, appuyés par des études différentes, ont plus de poids qu’un seul pour moi.

  2. Je suis bien d’accord, la crème soleil, c’est pour éviter les coup de soleil, et les coups de soleil n’arrive pas en jouant une heure dehors après le souper. En général, avec les collation, sieste, repas, etc, ils ne sont rarement assez longtemps dehors pour bruler. Un chapeau et vêtement léger long sont a mon avis bien meilleur. Et un léger bronzage, y a rien de mal a ça.

  3. Ping : Mon panier de produits naturels | Quand Zalah materne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s